Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • BONNE NOUVELLE !

    Bonne nouvelle pour les enfants de l’école Charles Perrault : la 10 eme classe sera bien maintenue à la rentrée prochaine. Les parents d’élèves et les enseignants soutenus par les élus de l’opposition de gauche, ont réussi par leur mobilisation, à faire prendre en compte les besoins de cette école située dans un quartier difficile.  Je m'en réjouis, pour les élèves, bien sur, et j'y vois le signe que l'action collective, publique des citoyens est efficace pour se faire entendre. C'est un moyen utile pour défendre notre ville. Voilà en tout cas une bonne nouvelle pour Rive de Gier !

    DSC03903.JPG

    NB: j’ai assisté dimanche 21 juin à l’élection du nouveau maire de Pierre Bénite (69), mon ami Serge Tarassioux. Comme on peut le constater sur la photo  ci-contre, cette municipalité de gauche n’hésite pas à soutenir publiquement les parents d’élèves et les enseignants en lutte pour leur école..

     

    Vincent BONY,

    Conseiller municipal

    de Rive de Gier


  • VIVE LA FETE !

    Fêtes de fin d’année, fête de la musique, fête nationale.. avec les beaux jours les occasions ne manquent pas de se retrouver pour vivre ensemble de bons moments.

    Les élus communistes de Rive de Gier n’y dérogent pas ! Pour la 4eme année consécutive, nous organisons une fête citoyenne, vendredi 26 juin au cercle du CCSLR à Fournary*.

    Cette année le format  en est réduit, faute de temps pour la préparation. L’an dernier, nous avions organisé un débat sur la gestion publique de l’eau, donné à voir une exposition sur les « 40 ans de Mai 68 », mis en place un tournoi de pétanque, des jeux pour enfants et des concerts..public.JPG

    Vendredi 26 juin la musique sera le seul objet de la soirée. On pourra se restaurer et la buvette proposera quelques liquides rafraîchissants ! De quoi tenir le coup pour vibrer avec les « Honky Tonk Men » et leur country-rock et avec les « Laurent Georges Inc. » et leurs compos reggae-ragga.

    Sans doute ce sera aussi l’occasion de multiples échanges pour faire ensemble un « Rive de Gier fraternel et solidaire » comme nous nous y employons tout au long de l’année..

    Faire la fête, se détendre, s’éclater, c’est aussi se retrouver pour partager des questions, des idées, des envies. Alors multiplier les fêtes, ce n’est pas perdre son temps. Au contraire, n’y puise-t-on pas l'énergie nécessaire pour avancer ? Parce que ce sont des moments où on oublie un peu le quotidien, on est sans doute plus ouverts, plus disponibles à l‘inattendu, à la rencontre. Et puis à Rive de Gier, il n’y a franchement pas besoin de beaucoup d’excuses ou d’explications pour légitimer l’idée de faire la fête ! C’est un peu dans notre nature !

    Notre poète Guillaume Roquille racontait en vers ses gorlanchia dans la langue populaire du 19éme siècle. Le franco-provençal, cette langue parlée des paysans et des ouvriers, était sa musique, sa grammaire, son univers.

    Avec le collectif "Var de Gi fa la fêta à Roquille", nous nous proposons de mettre en lumière l’œuvre du poète et de donner à voir une étape essentielle de la construction de l’identité de Rive de Gier, la naissance de la classe ouvrière, de ses combats et de ses modes de vie, au premier rang desquels, sans hésiter, il faut placer…la fête !

    Le collectif "Var de Gi fa la fêta à Roquille" s'est crée suite à un appel que j'avais lancé le 7 avril dernier a fêter le 150 eme anniversaire de la disparition de Guillaume Roquille. De nombreuses idées ont germé depuis et une première présentation va en être faite dimanche 21 juin, en marge de l'officielle fête de la musique au jardin des plantes. Le 1er projet sera de célébrer l'âme de Roquille lors des journées du patrimoine, samedi 19 septembre, par une Gorlanchia!

    Vive la fête, Vive Rive de Gier !

    * pour se rendre à Fournary, prendre la montée du mollard direction Chateauneuf, tourner à gauche après le 2ème dos d’âne. On se gare sur le pré à l’intérieur du parc..


    Vincent BONY,

    Conseiller municipal

    de Rive de Gier

  • Résultats des élections européennes

    Les résultats des élections européennes dans notre commune soulignent l’aggravation de la crise politique.

    L’abstention représente la première des sanctions à l’égard d’une construction européenne au service des puissances de l’argent.

    Le score obtenu par les différentes composantes de la gauche ripagérienne, s’élève à 1 253 voix*, il est largement supérieur au total des droites 1 088 voix*.

    Au sein de la gauche le PCF est conforté dans sa démarche de rassemblement, passant de 286 voix et 11,65% en 2004 à 331 voix et 13,63% en 2009.

    Je remercie les électeurs ripageriens de leur confiance. Ce score témoigne de la dynamique locale de gauche que nous portons.

    Le renouvellement est en marche au sein du Parti Communiste de Rive de Gier.

    Il va encore s’accélérer pour servir toujours mieux les ripageriens et les ripagériennes qui subissent la politique UMP nationale et municipale et doivent affronter la grave crise économique.


    * Mode de calcul des voix de gauche et de droite

    Total des voix de gauche : LO, NPA, Europe Ecologie, Front de Gauche, PS

    Total des voix de droite : UMP, Debout La République, Modem, FN, Libertas

     

     

    Vincent BONY,

    Conseiller municipal

    de Rive de Gier

  • SILENCE, ON FERME !

    Lors du Conseil Municipal de ce jeudi 4 juin, le Maire JC Charvin, a refusé de débattre d'un voeu que j'avais proposé. Il s'agissait d'apporter le soutien officiel de la municipalité aux parents d'élèves de l'école Charles Perrault qui tentent de faire échec à la fermeture d'une classe dans leur école à la rentrée prochaine. Prenant prétexte d'un léger retard dans l'envoi de ce voeu auprès de ses services, M Charvin n'a pas voulu que le Conseil Municipal s'exprime hier sur le sujet, me demandant de reporter le voeu au prochain conseil, à la fin du mois de juin. Pourtant, il est établi que l'Inspection d'Académie doit prendre sa décision définitive sur cette fermeture de classe le 12 juin.. Rien n'y a fait le Maire UMP ne voulait peut être pas que la politique de son gouvernement soit contredite à 3 jours d'un scrutin électoral.. Les enfants et les parents d'élèves apprécieront...

     

    Voici le texte du voeu:

    "Le Conseil Municipal de Rive de Gier réuni jeudi 5 juin 2009 exprime son inquiétude devant le projet de fermeture d’une classe dans l’école Charles Perrault à la rentrée prochaine.DSC03799.JPG

    Le Conseil Municipal de Rive de Gier soutient les parents d’élèves qui se mobilisent contre ce projet et demande à l‘Inspection d’Académie d’écouter et d’entendre leurs arguments.

    Notre ville a besoin de soutien de la part des pouvoirs publics et non d’une décision qui irait à l’encontre des besoins des enfants et de leurs familles.

    Cette école est située dans un quartier recensé comme prioritaire par la politique de la ville dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale.

    La logique comptable de réduction des effectifs enseignants mise en œuvre dans l’Education Nationale va à l’encontre du travail de la communauté éducative et du monde associatif.

    Le Conseil Municipal de Rive de Gier refuse que les Ripagériens fassent les frais de cette politique nationale et demande à Mme l’Inspectrice d’Académie de suspendre son projet de fermeture de classe à l’école Charles Perrault."

     

    Vincent BONY,

    Conseiller municipal

    de Rive de Gier