Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • RDV SAMEDI 18 JUIN A LA FETE CITOYENNE !

    Comme chaque année, fin juin, j’ai plaisir à vous inviter à la fête citoyenne qui se déroule sur les hauteurs de Rive de Gier, « à Fournary », dans le parc du Centre Culturel Laïc et Social de Rive de Gier. Avec le concours des services techniques de la ville de Rive de Gier, avec la préparation et le travail militant de mes ami-e-s du PCF, on vous prépare pour ce samedi 18 juin, une belle fête. Même le soleil ne devrait pas être absent, et en tout cas, même si la pluie venait nous rafraichir, nous avons prévu d’être « à l’abri » !

    Voici le programme :

    Une fête pour s’unir :

    Rassemblons-nous pour lutter pour l’augmentation des salaires, le blocage des prix, pour exiger une autre utilisation de l’argent. Le Parti Communiste Français vous proposera de participer à la grande campagne nationale contre la vie chère que veut nous imposer l’UMP et le Medef. Une pétition sera à votre disposition ainsi qu’une expo « révélations ». Nous unir, c’est aussi le but du « Front de Gauche » avec lequel les communistes œuvrent pour combattre la droite et l’extrême droite et vous apporter des solutions positives.

     

    Une fête pour être solidaire :

    Partout ça bouge sur la planète : victoire de la gauche au Pérou, révolutions dans le monde arabe, révoltes des jeunes indignados en Espagne, en Grèce..

    La fête citoyenne était l’année dernière aux couleurs de l’Afrique du Sud et du 20éme anniversaire de la libération de Nelson Mandela, elle sera cette année aux couleurs de la Palestine ou l’espoir renaît: l’ONU doit débattre en septembre prochain de la reconnaissance officielle de l’Etat palestinien.  A 17h un moment fort de solidarité avec la Palestine j’aurais le plaisir d’évoquer les rencontres que j’ai eu lors de mon voyage sur place début avril..

     

    Une fête pour la convivialité :

    Le plaisir de se retrouver dans un cadre propice à la détente ! Dès 14h celles et ceux qui veulent jouer à la pétanque se feront plaisir. A partir de 15h une animation de jeux pour enfants est organisée dans le parc. A 19h un repas fraternel nous réunira autour d’une paella préparée par le chef Carmelo !

    Menu: paella/fromage/dessert: 15€, moins de 12 ans :8€ ; inscriptions au 06 79 05 15 34.

    Une fête de la musique !

    A quelques jours à l’arrivée de l’été et de la traditionnelle fête de la musique, nous nous régalerons des rythmes et des sons des groupes Les Suppôts de Saturne et de DUO DENUM TRIBAL de 20h à minuit !

     

    Vincent BONY

    Conseiller municipal

    de Rive de Gier

     

  • A VOTRE ECOUTE !

    Ces derniers jours j’ai reçu différents encouragements pour l’action que je conduis dans notre ville, notre vallée. Si j’en parle ici, c’est pour une raison simple et fondamentale. Je ne conçois pas ma mission d’élu sans ce dialogue permanent avec mes concitoyens. J’y puise mon énergie, mon carburant. Leur parole, leur regard m’est directement utile pour vérifier si je suis dans le « vrai », si ce que je propose correspond à leurs attentes. Dans l’ensemble des initiatives récentes que j’ai prises deux ont retenues plus particulièrement l’attention.

    Ainsi les usagers des parkings de la gare ont été nombreux à me faire part de leur satisfaction de bénéficier de nouvelles positives et d’un élu qui se mette à leur disposition. Garder un accès gratuit – comme cela va demeurer suite à leur mobilisation et au relais que j’ai pu opérer avec les élus concernés – est une bonne chose. Mais reste entière la question de l’aménagement de ce lieu fréquenté quotidiennement pas plusieurs milliers de salariés, d’étudiants, de voyageurs occasionnels. Au vu de la lourdeur administrative et du peu de réactivité de la municipalité actuelle, il ne fait pas de doutes que là aussi la mobilisation citoyenne pourra faire bouger les choses. Prenons au sérieux cette idée, portons-là ensemble pour que demain elle devienne réalité.

    Au sujet du véhicule calciné resté quinze jours sur un lieu de passage public, force est de constater, que la publication dans la presse d’une photo commentée de ce lamentable spectacle aura eu son utilité. La municipalité s’est alors décidée à faire enlever cette épave. Je regrette qu’il ait fallu attendre une couverture médiatique pour que les choses bougent, mais au moins cette épave dangereuse pour les enfants du quartier a été enlevée. Les commerçants de la place du forez en sont heureux. Le maire -pris en flagrant délit de nonchalance- en a rajouté dans sa réaction, trop rajouté pour être honnête. Car en vérité le problème du délai d’enlèvement des épaves brûlées résulte non pas d’enquêtes de police comme il l’a écrit - enquête que j’aurais remis en cause en lui demandant de faire son travail à lui !- mais résulte de l’entente ou de la mésentente qui existe entre la Ville de Rive de Gier, la Police Nationale et les garagistes à qui on demande concrètement d’enlever les carcasses. Or plusieurs garagistes de la ville me l’ont confirmé, ils se retrouvent avec ce qui reste du véhicule à stocker dans leur garage. Fréquemment le propriétaire du véhicule détruit ne répond pas aux sollicitations du garage. Dans ce cas, il revient au propriétaire de prendre en charge les frais afférents à ces transports, à assurer les démarches administratives.. Victimes de l’incendie de leur voiture, certains propriétaires baissent les bras et ne sont guère soutenus. Résultat, sans consignes du propriétaire, le garagiste ne peut pas envoyer la carcasse à sa destination finale : chez un ferrailleur. La responsabilité du garagiste en serait engagée. Du coup, eux-mêmes laissés pour compte, n’ont guère de spontanéité à intervenir pour se retrouver avec ce genre de rebut à gérer. Pourtant avec un peu de volonté, il ne serait pas très compliqué de dialoguer avec ces professionnels pour trouver une solution. Le pire est de ne rien faire et de laisser la situation se détériorer. Une équipe municipale devrait selon moi être attentive à ce genre de réalités qui empoisonnent la vie. La prise en charge des problèmes récurrents est un devoir impératif pour les élus.

    Ecouter, c’est la première chose à faire si l’on veut être utile aux habitants.

     

    Vincent Bony

    Conseiller municipal

    de Rive de Gier

  • INSUPPORTABLE LAISSER FAIRE DE LA MUNICIPALITE !

    J’ai pris cette photo ce lundi matin 6 juin à 8h50.

    place du forez 6 06 11.JPG


    J’avais écrit mercredi 1er juin par mail vers 9h30 aux collaborateurs de M le Maire pour signaler que depuis une semaine ce véhicule incendié gisait place du forez.

    Je suis toujours sans nouvelles de la municipalité.

    Des personnels de la ville avaient également fait leur devoir en signalant, comme c’est normal, cette situation il y a plusieurs jours.

     

    Il n’est pas acceptable de laisser se banaliser les incendies de véhicules en les laissant près de deux semaines sur un espace public très fréquenté. La photo est éloquente quand on constate en arrière fond la fresque réalisée par des jeunes fréquentant le centre social.

    Ce week end, le bâtiment a encore subi des dégradations. Il n’est plus compréhensible que les moyens de protection qui sont demandés ne lui soient pas octroyés.  Je rappelle qu’une conseillère municipale déléguée à la rénovation du quartier a été désignée depuis plusieurs mois et bénéficie d’une indemnité en rapport avec sa mission.

     

    Le travail des animateurs, l’engagement des bénévoles au sein de cette structure devrait être appuyé en permanence par notre commune.

    Je renouvelle ma proposition de constituer un conseil de quartier pour améliorer le dialogue entre les différents acteurs de ce secteur de notre ville.


    Vincent BONY

    conseiller municipal de Rive de Gier