Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • SUCCES DU FRONT DE GAUCHE !

    6 204 électeurs ripagériens ont pris part au scrutin du 1er tour des élections présidentielles, soit 79,66% du corps électoral (6446 soit 82,10% en 2007). C’est à peine 2,5% de moins que la moyenne départementale et mieux que la moyenne nationale s’établissant à 79,47%.

    Cette importante mobilisation électorale est encourageante.

    Elle permet au total des voix de gauche de s’élever à 3245 voix, soit 53,02% des suffrages ; un pourcentage supérieur de 10% à 2007, qui s’établissait à 43,73% pour 2779 voix.

    Cette forte progression est rendue possible principalement par la dynamique du Front de Gauche.

    En 2007, la candidate PCF réalisait 296 voix et 4,66%. Le candidat du Front de Gauche dont le PCF est la principale composante, réalise en 2012, 1016 voix et 16,60% des exprimés.

    Cette progression est d’autant plus remarquable qu’elle semble constante depuis la création du Front de Gauche : 331 voix et 13,63% des suffrages aux européennes de juin 2009 ; 380 voix et 14,35% aux régionales de mars 2010.

    Par leur vote dimanche dernier, les Ripagériens ont voulu exprimer une double volonté :

    - Celle de battre Nicolas Sarkozy en plaçant un candidat de gauche (François Hollande, PS, donné favori des sondages) à 33,35%

    - Celle de donner la force à la gauche de résister face à la dictature des marchés financiers en plaçant Jean Luc Mélenchon à 16,6% des exprimés, à 58 voix seulement du Président sortant.

     

    Pour toutes celles et ceux qui ont mené campagne pour le programme « l’humain d’abord ! », c’est un véritable signe d’encouragement.

    L’excellent résultat du bureau Maison Pour Tous avec 22,40% pour Jean-Luc Mélenchon s’inscrit dans un contexte où se développent dans ce quartier des luttes importantes pour la défense des services publics ( école, La Poste, loyers..).

    Le total droite/extrême droite recule de 55,85% en 2007 à 46,71% en 2012, mais avec en son sein, un dangereux reclassement vers l’extrême droite, le FN grimpant de 12,32 à 21, 65%.

    Cette radicalisation xénophobe de la droite menace l’unité des Ripagériens et doit être combattue comme seul l’a fait dans ce scrutin le Front de Gauche.

    aff_a3_2e_tour_web.jpg

    Le Front de Gauche se voit conforter dans son action et appelle à battre Nicolas Sarkozy, la droite et l’extrême droite, dimanche 6 mai. En ce sens, pas une voix ne doit manquer à François Hollande.

    Rendez-vous aussi les 10 et 17 juin pour poursuivre et amplifier la dynamique Front de Gauche à Rive de Gier.

    Comme élu municipal et candidat, j’y prendrais toute ma part.


    Vincent BONY

    Conseiller municipal de Rive de Gier

    Candidat du Front de Gauche aux élections législatives

  • LA REVOLTANTE MORT AU TRAVAIL D’UN JEUNE INTERIMAIRE.

    Terrible nouvelle qui s’est répandue ce lundi 2 avril 2012.

    Un intérimaire, le jeune Annabi Benneddeb a été la victime d'un brutal accident qui s'est produit à l'atelier tôlerie. Il y a laissé la vie, à 31 ans..

    Il était en poste depuis plus d’un an chez Marrel, l’entreprise métallurgique implantée sur le site de Châteauneuf et que l’on continue d’appeler du nom des frères Marrel, créateurs de cette activité au 19 eme siècle. Aujourd’hui la « boite » dépend du géant ArcellorMitall.

    IMG_2043.JPGRécemment, le Conseil Municipal de Rive de Gier comme ceux des communes environnantes avait eu à délibérer sur l’augmentation de 30% des capacités de production du site. Bien sûr, nous nous étions réjouis d’une nouvelle positive pour l’activité économique de notre vallée plus habituée hélas aux fermetures d’entreprise et aux licenciements. Mais nous avions à l’époque eu l’intuition de poser des questions sur les conditions modernes du développement industriel. Environnement, santé, social..

    Nous étions bien évidement loin très loin d’imaginer que le pire pouvait arriver.

    A la famille d’Annabi Benneddeb, à tous ses proches et nombreux amis, j’adresse mes sincères condoléances.

    Vincent BONY,

    conseiller municipal

    de Rive de Gier

     

    J’ai également fait parvenir à ses collègues de travail le message suivant.

     

    Message aux représentants des salariés d’Industeel Chateauneuf

    "L’accident tragique survenu ce lundi matin au sein de l’atelier tôlerie a pris la vie de l’un des vôtres.

    Le décès d’Annabi Benneddeb plonge chacun de ses collègues de travail dans la consternation et la tristesse.

    Dans ces terribles circonstances, je vous porte témoignage de l’émotion qui étreint les habitants de notre commune et de notre vallée.

    Face à la douleur de la famille et des amis d’Annabi, se forme dans les cœurs une chaine de la solidarité et de compassion vraies.

    L’injustice de cette mort au travail révolte la conscience humaine.

    Je veux au nom du Parti Communiste Français et du Front de Gauche vous dire combien nous partageons votre peine.

    Après le temps du deuil et de l’hommage à la mémoire d’Annabi Benneddeb, viendra le temps également indispensable à l’établissement de la vérité et de la compréhension.

    Dans ces épreuves, soyez assurés de notre soutien.

    Veuillez chers amis recevoir nos condoléances attristées."