Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • METTRE LE SPORT A LA FETE

    La fête du sport, samedi 6 septembre, va mobiliser les bénévoles associatifs. L’occasion leur est ainsi donnée de faire connaitre leurs propositions d’activités sportives aux Ripagériens. C’est une bonne chose, qui, tous les deux ans apporte également un peu d’animation en centre-ville.

    En cette rentrée il est nécessaire d’apporter un soutien aux animateurs de la vie associative, sportive et culturelle, de notre commune. Ce soutien devrait notamment se concrétiser par un effort de la Ville en direction des utilisateurs des terrains de football du Grand Pont.

    Deux exemples concrets.

    - Les nouvelles installations (vestiaires, salle de réception foot et rugby, gradins et buvette) prévues dans le projet adopté en 2008 de rénovation ANRU du Grand Pont sont retardées. Cependant les antiques abris servant de lieux de stockage et de buvette ont été démolis pendant l’été. L’appel d’offres pour la construction des nouvelles installations avait été déclaré infructueux avant ces démolitions, ce que j’ai publiquement regretté lors du conseil municipal de juillet. Il n’est pas normal qu’un projet si ancien prenne encore du retard. Concrètement la reprise d’activité du club de foot se trouve gênée par ces démolitions non remplacées et les remarques de découragement et de dépit se font entendre à qui veut bien prêter l’oreille. Je souhaite que des solutions temporaires (type algeco) puissent être mises en place pour permettre un bon fonctionnement d’un club dont chacun loue le rôle éducatif et social.

    -De même les clôtures entourant le terrain synthétique ont été bouchées par l’aménageur du lotissement adjacent. Chacun comprend bien qu’il arrive régulièrement que les ballons atterrissent de l’autre côté et qu’il faut bien aller récupérer. J’avais appelé précisément l’attention de l’élu en charge de l’urbanisme lors d’une visite de chantier dudit lotissement début juillet.

    Je souhaite que la reprise d’activité soit l’occasion de porter toute l’attention nécessaire aux besoins des clubs pour favoriser la pratique du plus grand nombre.

     

    Bonne fête du sport à toutes et à tous.

     

    Vincent Bony

     

    Conseiller municipal de Rive de Gier