Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

UN DIMANCHE, EN ARDECHE, IL Y A 38 000 ANS..!

Dimanche 4 octobre, nous sommes partis une cinquantaine au petit matin de la gare routière de Rive de Gier. En arrivant en Ardèche, nous étions le même nombre, mais impatients de découvrir la fameuse caverne du Pont d’Arc, datant d'il y 38 000 ans!

J’avais proposé cette visite collective et solidaire, alléché par l’ouverture en mai dernier, de cet espace de restitution des œuvres préhistoriques de la grotte Chauvet.

art et caverne.jpg

Elu à Saint Etienne Métropole je perçois une indemnité de 200€ par mois (impôts déduits) au titre de ce mandat. Il n’est pas question pour moi de conserver cette indemnité, aussi cet argent est utilisé pour rendre compte de notre mandat (vœux des élus ripagériens), et pour soutenir des initiatives collectives, solidaires, citoyennes.

Bref, j’ai pu réserver un bus et proposer de partir découvrir ensemble le plus ancien trésor culturel de l’humanité à 2h30 de route de Rive de Gier. Chacun des participants ne devant que le ticket d’entrée (11€ par adulte et 6 € par enfant), négocié dans la cadre d’un tarif de groupe.

ripageriens visite caverne.jpg

Ce que nous avons vu mérite vraiment ce voyage !

Rappelons d’abord quelques repères historiques : l’apparition de la vie sur terre, c’était il y a 3 milliards 400 millions d’années. La séparation des espèces primates d’avec les hominidés date de 8 millions d’années. Les premiers humains apparaissent il y a 7 millions d’années (Toumaï), puis l’évolution de l’espèce conduit à l’apparition d’ « homo sapiens » il y a 200 000 ans. L’apparition de l’agriculture est datée de - 7 500 ans.

Il y a 40 000 ans, donc, des populations, les « Aurignaciens », venues du moyen orient se sont installées en Europe.

Les premiers « homo sapiens » qui ont peuplé l’Europe étaient des migrants ! Clin d’œil à part, c’est bien un  «homme moderne », qui a peint sur les parois de la grotte redécouverte par des spéléologues du coté de Vallon Pont d’Arc en 1994. Très bien conservées, ces nombreuses peintures sur les parois de la grotte témoignent d’un art abouti. On ne connait pas et sans doute nous ne saurons jamais la signification que pouvait avoir ces  œuvres. On voit des animaux, des scènes de chasse, des empreintes de mains.

Avant la visite de la grotte reconstituée avec ses peintures, un détour par la « galerie de l’aurignacien » permet de s’immerger dans le paysage ardéchois d’il y a 38 000 ans, une période glaciaire avec une faune bien différente d’aujourd’hui.

l'arrivée des aurignaciens en Europe.jpg

bison d ardeche.jpg

ancetre.jpg

bison-peinture-animee-grotte-chauvet-caverne-pont-arc.jpg

 

Ce que je retiens de cette visite tient à peu de mots.

D’abord que l’art relie les hommes entre eux, au-delà des âges, des siècles, des civilisations. La culture est le propre de l’être humain. Elle permet le dialogue, l’enrichissement de chacun, du créateur et du spectateur.

En repartant de ce site muséographique très bien conçu, on ressent une filiation existentielle, une inscription de l’homme dans l’histoire. Nous sommes une seule et même humanité, dans un destin commun, lié. Cela donne à réfléchir sur l’actualité si tragique de notre planète.

Enfin revenus à Rive de Gier, les sourires, les remerciements des participants au moment de nous séparer, m’ont fait chaud au cœur. C’est tous ensemble que nous avons pu partager ce dimanche de découverte. La solidarité en actes, cela embellit nos vies. Et cela donne envie de recommencer !

En attendant, faites connaitre la caverne du Pont d’arc, dont voici le site internet. Et allez-y !

Les commentaires sont fermés.